• Vitalia Chiropratique

Comprendre et soulager les douleurs au pubis durant la grossesse

Mis à jour : juin 12



La douleur pubienne est fréquente durant la grossesse et affecte les femmes principalement lors du 2e et du 3e trimestre.


La symphyse pubienne, une articulation méconnue


Anatomie

Le bassin est une région très mobile et est le siège de nombreuses adaptations lors de la grossesse. Il est composé de 3 articulations :


  • Les articulations sacro-iliaque droite et gauche

  • La symphyse pubienne


La symphyse pubienne est une articulation cartilagineuse, généralement peu mobile, qui est composée de plusieurs ligaments. Elle permet de maintenir l’intégrité physique du bassin grâce à son rôle d’amortisseur qui lui permet d’absorber les chocs et les contraintes auxquels le bassin est soumis. Elle joue également un rôle important durant l’accouchement.


Modifications associées à la grossesse

Plusieurs changements hormonaux surviennent pendant la grossesse et l’un d’eux a une influence particulière sur la symphyse pubienne. Il s’agit de la sécrétion de relaxine, qui augmente significativement la laxité ligamentaire. Les ligaments stabilisant la symphyse pubienne deviennent alors plus souples, facilitant l’ouverture du bassin et le passage de bébé.


Quelles sont les causes des douleurs pubiennes ?

La douleur à la symphyse pubienne surviendrait lorsque la laxité ligamentaire de l’articulation entraîne une instabilité de la région pelvienne. Cette instabilité peut également être accompagnée de dysfonctions articulaires lombaires ou sacro-iliaques et de tensions musculaires compensatoires.


Certains facteurs de risque peuvent également contribuer à l’apparition d’inconforts lombo-pelviens tels que :

  • Une mauvaise posture

  • Un gain de poids important

  • La multiparité

  • La fatigue

  • L’activité physique intense durant la grossesse

  • Une histoire d’accouchement difficile

  • La sédentarité


Près de 45% des femmes présentent des douleurs lombo-pelviennes, incluant des douleurs à la symphyse pubienne durant la grossesse. La majorité d’entre elles verront leur douleur disparaître à la suite de l’accouchement mais jusqu’à 25% des femmes ressentiront toujours une douleur à la symphyse pubienne 6 mois après leur accouchement. [1]


Comment reconnaître les douleurs pubiennes ?

  • Douleur à la symphyse pubienne pouvant irradier au niveau de l’aine et de l’intérieur de la cuisse

  • Difficulté à effectuer une abduction (à ouvrir les jambes)

  • Inconfort lors des changements de position, par exemple en sortant de la voiture

  • Douleur et difficulté à la marche

  • Sensation de lourdeur dans le bas du ventre

  • Sensation que le bassin va « ouvrir »


Comment traiter la douleur à la symphyse pubienne ?

La première étape consiste, dans un premier temps, à consulter un professionnel de la santé reconnu afin de bien évaluer la problématique. En effet, les douleurs pubiennes impliquent différentes structures dont des articulations, des ligaments et des muscles. Une évaluation globale impliquant un examen postural, neurologique, orthopédique, musculaire et articulaire permettra d’avoir un portrait précis de la situation. Les chiropraticiens sont formés pour évaluer, diagnostiquer et traiter ce type de problématiques chez la femme enceinte.


La chiropratique périnatale est composée de techniques douces, efficaces et sécuritaires tant pour bébé que pour maman et ce, tout au long de la grossesse. Elles permettent de corriger les dysfonctions vertébrales et articulaires, rétablissant ainsi la mobilité des articulations du bassin et de la colonne vertébrale et soulageant la douleur.


Des techniques de travail des tissus mous (muscles, ligaments, fascias) permettent de relâcher les tensions. Elles sont particulièrement importantes lors de douleurs pubiennes puisque plusieurs muscles et ligaments viennent s’attacher au niveau du pubis.


Des exercices d’étirement et de renforcement adaptés à la grossesse seront également recommandés, de même que des conseils ergonomiques et posturaux.


Comment optimiser votre confort au quotidien?


Voici quelques astuces pour être plus confortable entre vos visites chez Vitalia. N'hésitez pas à discuter avec votre chiropraticienne afin qu'elle puisse vous offrir des conseils personnalisés et répondant à vos besoins.

  • Gardez les jambes près l'une de l'autre et n'hésitez pas à adapter certaines postures. Cette astuce particulièrement utile lorsque vous sortez de la voiture, lorsque vous vous relevez, lorsque vous tournez dans votre lit, etc. Vous pouvez même presser les genoux ensemble pour plus de confort.

  • Ajoutez un petit coussin entre vos genoux lorsque vous dormez sur le côté.

  • Restez active au quotidien mais limitez les activités aggravant votre douleur. La natation et l'activité physique en piscine peuvent être une option intéressante pour rester active pendant la grossesse.

  • Portez des souliers plats.

  • Modifiez votre façon de monter les escaliers : allez-y une marche à la fois ou même à reculons.

  • Évitez de vous tenir en équilibre sur une seule jambe.

  • Appliquez de la glace au niveau de la région où se situe l'inconfort pour une durée maximale de 10 minutes par heure si vous en ressentez le besoin.


Au plaisir de prendre soin de vous dans cette période magique qu'est la grossesse !


Pour en apprendre davantage

Sur notre blogue

Le suivi de grossesse en chiropratique

Sur le web

Association québécoise de chiropratique pédiatrique et périnatale

Ordre des chiropraticiens du Québec


Bibliographique

1. Wu, W.H.; et al. (2004). Pregnancy-related pelvic girdle pain (PPP), I: Terminology, clinical presentation, and prevalence. European Spine Journal. 13 (7): 575–589

Vitalia Chiropratique familiale

365 Rue de la Visitation, Saint-Charles-Borromée, QC J6E 4N8

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 Vitalia Chiropratique familiale - Dre Mariane Bonnier, chiropraticienne D.C.

Chiro |  Chiropratique |  Chiropraticienne |  Saint-Charles-Borromée |  Joliette |  Lanaudière