top of page
  • Photo du rédacteurVitalia Chiropratique

5 façons de faciliter l’allaitement et la mise au sein de bébé

Dernière mise à jour : 13 févr.


Faciliter l'initiation de l'allaitement et la mise au sein, posture d'allaitement.

L’initiation de l’allaitement est un moment privilégié entre maman et bébé. Et bien que l’allaitement soit complètement naturel, il est possible qu’une période d’adaptation soit nécessaire afin que ce moment bien spécial se déroule de façon optimale. Voici donc 5 façons de faciliter l’allaitement et la mise au sein de bébé :


Le contact « peau à peau »

On entend constamment parler de l’importance du contact peau à peau mais concrètement, quelle est son utilité ?


Le peau à peau facilite l’adaptation du nouveau-né à la vie à l’extérieur de l’utérus. Il contribue à stabiliser la température corporelle du bébé, à favoriser le calme de bébé en diminuant les rythmes respiratoire et cardiaque ainsi que les pleurs, à accélérer les mouvements intestinaux, à procurer un effet analgésique. De plus, il favorise l’établissement d’une flore bactérienne saine, il renforce l’attachement et est associé de façon positive avec la durée de l’allaitement.


Le contact peau à peau est aussi associé à une augmentation de la sécrétion d’ocytocine ce qui favorise un bon réflexe d’éjection du lait, il diminue le stress chez la maman, il diminue les risques d’engorgement des seins, il favorise la prise du sein spontanée par le nouveau-né, il augmente l’efficacité des tétées et favorise la production du lait.


Le contact peau à peau est donc à favoriser au quotidien, dès la naissance de bébé et pour ses premières semaines de vie.


Connaître et repérer les signaux de faim de bébé

En apprenant à reconnaître les signaux de faim de votre enfant et en y répondant rapidement, vous le placez dans les meilleures conditions possibles pour son boire. L’objectif est donc de repérer les signaux lorsqu’ils sont encore au stade précoce ou modéré. N’hésitez pas à observer votre bébé afin de déterminer quels sont les signaux qu’il utilise généralement pour communiquer sa faim. Voici les plus fréquents :


Signaux précoces : bébé se tortille, il bouge ses bras et ses jambes, il effectue le réflexe de fouissement, il porte ses mains à sa bouche.

Signaux modérés : bébé pleurniche, il émet des petits sons railleurs, il s’agite, il pleure par intermittence.

Signaux tardifs : bébé pleure, il pousse des cris aigus, il devient rouge.


Se positionner de façon confortable

Votre confort est important ! Si vous allaitez en position assise, assurez-vous d’avoir le dos appuyé. Positionnez bébé afin qu’il soit près de vous et de votre sein. N’hésitez pas à utiliser des coussins d’allaitement ou des oreillers.


Utiliser le réflexe des points cardinaux

Le réflexe des points cardinaux est l’un des réflexe dits « primitifs », c’est-à-dire un réflexe avec lequel naissent les nouveau-nés et qui disparaîtra au cours des semaines et/ou des mois suivant la naissance. Ces réflexes sont précieux puisqu’ils nous renseignent sur le développement neurologique des nourrissons.


Le réflexe des points cardinaux est présent dès la naissance et disparaît vers l’âge de 3 ou 4 mois. Il est déclenché lorsqu’on stimule la joue des bébés avec un doigt, un objet ou un mamelon. Les bébés tournent alors la tête en direction de la stimulation, ouvrent grand la bouche et cherchent à y mettre ce qui a stimulé leur joue et à téter. Utiliser ce réflexe est une très bonne façon de débuter la tétée puisqu’il permettra à bébé d’ouvrir très grand la bouche, favorisant un bon positionnement du mamelon dans sa bouche, une bonne prise du sein et un transfert de lait efficace.

Pour utiliser le réflexe des points cardinaux, il suffit de stimuler la joue de bébé avec votre mamelon ou avec votre doigt. Bébé tournera alors la tête du côté stimulé et ouvrira très grand la bouche et abaissera la langue pour prendre le sein en bouche. Il est possible qu’il faille plusieurs secondes à bébé pour effectuer la séquence et ouvrir sa bouche au maximum. Je vous suggère de lui laisser le temps d’ouvrir pleinement sa bouche au lieu d’insérer votre mamelon alors que la bouche est entrouverte.


Vérifier si la prise du sein est bonne et si le transfert de lait s’effectue

La prise du sein

Une bonne prise du sein est souvent décrite comme une « grosse bouchée. » Cela peut sembler cocasse et pourtant c’est une image plutôt réaliste! La bouche est grande ouverte, le menton de bébé est appuyé dans le sein ou est très près du sein et son nez est dégagé. La langue de bébé est placée sous le sein et les lèvres de bébé sont retroussées vers l’extérieur. On peut observer plus d’aréole au-dessus qu’en dessous de la bouche de bébé. Il n’y a pas de douleur au niveau du mamelon durant la tétée, ni de blessure ou gerçures. Bébé est en mesure d’effectuer de grands mouvements de mâchoire. On a aussi abordé la position d’allaitement plus en détail juste ici.


Transfert de lait

En début de tétée, une succion rapide est effectuée afin de stimuler le réflexe d’éjection et la production de lait. La succion ralentira ensuite pour adopter un rythme du type succion-déglutition-respiration. C’est la succion nutritive. Cette séquence peut durer de 2 à 3 minutes. Le bébé peut ensuite prendre une pause puis recommencer la séquence de succion de stimulation et de succion nutritive. Ces séquences confirment le transfert de lait. Lorsque bébé effectue une succion nutritive, le rythme est lent et régulier. On le voit bien avaler. Il n’y a pas de claquement de langue et ses joues ne sont pas creuses.


Consulter votre chiropraticienne

Plusieurs professionnels de la santé, tels que les consultantes en lactation, les infirmières, les médecins et les chiropraticiens peuvent être consultés lorsque vous présentez des difficultés d’allaitement. Voici les indices à repérer indiquant qu’une consultation en chiropratique devrait être envisagée :


  • Vous ressentez de la douleur aux seins lors des tétées – la douleur lors de l’allaitement n’est jamais normale et ne devrait pas être banalisée.

  • Il est difficile de positionner bébé, particulièrement d’un côté ou il refuse l’un des seins.

  • Bébé ne peut être allaité que dans certaines positions.

  • Bébé a de la difficulté à bien ouvrir la bouche ou on vous a déjà dit qu’il avait une « petite bouche ».

  • Bébé a de la difficulté à bien maintenir la succion.

  • Bébé présente une posture cervicale particulière.

  • Bébé tourne plus souvent sa tête d’un côté que de l’autre.

  • Vous présentez des crevasses ou des blessures au mamelon.


Santé !

Komentarze


bottom of page