• Vitalia Chiropratique

5 exercices ou mouvements à éviter durant la grossesse

Mis à jour : 8 déc. 2020


1. Renforcement des muscles abdominaux superficiels et les redressements assis Le redressement assis présente plusieurs inconvénients pour les femmes enceintes et ce, tout au long de la grossesse :

● Il augmente le risque de développer une diastase des grands droits de l’abdomen. ● Il comprime l’utérus. ● Il comprime l’abdomen.


On privilégiera davantage le renforcement des muscles abdominaux profonds, particulièrement le muscle transverse de l'abdomen ainsi que les muscles du plancher pelvien, qui permettront de réduire les inconforts lombo-pelviens sans augmenter le risque de diastase des grands droits abdominaux.


2. Flexion du tronc La flexion du tronc est un mouvement effectué fréquemment au quotidien. Il est souvent utilisé pour étirer la région lombaire ou les ischio-jambiers, lorsqu’on se penche pour soulever une charge ou lorsqu’on prend un enfant dans nos bras. Il s’agit toutefois d’un mouvement à éviter pendant la grossesse.


On se penchera plutôt en gardant le dos droit et en fléchissant les genoux.

Une bonne habitude qui protège votre dos à adopter dès maintenant

Pour se relever de la position couchée, roulez d'abord sur le côté puis relevez-vous en position assise à l'aide de vos bras.


3. Soulèvement de charges Il est déconseillé de soulever des charges de plus de 20 livres pendant la grossesse. Toutefois, même lors du soulèvement de charges légères, l'emploi d'une bonne technique est primordiale pour votre dos: a. Placez l’objet (ou l’enfant!) à soulever près de votre corps. b. Fléchissez les genoux tout en gardant le dos droit. c. Soulevez la charge et utilisez vos jambes pour vous relever tout en gardant la charge le plus près possible de votre corps.


4. Extension lombaire La lordose lombaire, cette courbe de votre colonne vertébrale située dans le bas de votre dos, est accentuée lors de la grossesse en raison de la laxité ligamentaire et du poids de bébé. Les exercices d’extension lombaire accentuent la lordose lombaire. Ces mouvements augmentent le stress mécanique imposé aux articulations facettaires, particulièrement lorsqu’ils sont combinés à une rotation et/ou à une flexion latérale. Ce type d’exercice peut donc créer des inconforts significatifs et est déconseillé durant la grossesse. Il est également recommandé d’éviter de se coucher sur le ventre à partir du 2e trimestre.


5. Postures inversées Les postures inversées sont à éviter durant la grossesse, d’une part parce que le système circulatoire de la femme enceinte est davantage sollicité et d’autre part parce qu’il s’agit de postures difficiles pour lesquelles le risque de blessure est augmenté. De plus, ces postures ne sont pas bien tolérées par les futures mamans qui souffrent de reflux gastro- œsophagien.


Pour en savoir davantage :

Sur notre blogue

Le suivi de grossesse en chiropratique Comprendre et soulager les douleurs au pubis lors de la grossesse

Ailleurs sur le web

Association québécoise de chiropratique pédiatrique et périnatale

Ordre des chiropraticiens du Québec

Vitalia Chiropratique familiale

365 Rue de la Visitation, Saint-Charles-Borromée, QC J6E 4N8

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 Vitalia Chiropratique familiale - Dre Mariane Bonnier, chiropraticienne D.C.

Chiro |  Chiropratique |  Chiropraticienne |  Saint-Charles-Borromée |  Joliette |  Lanaudière